Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

logo 2

 

Face au contexte social agité de ces dernières semaines, et à l'allocution présidentielle du 10 décembre durant laquelle Emmanuel Macron demande aux maires d'organiser la consultation populaire, Marc Vuillemot a été questionné sur les tenants et les aboutissants des propos du Chef de l'Etat.

Ces nombreuses interrogations ont conduit le maire à solliciter par courrier la députée ouest-varoise Émilie Guérel, membre de la majorité, à la fois pour lui faire part de son vœu de la voir participer aux futurs temps de consultation et pour lui suggérer d'apporter des éclairages aux Seynois qui ont souhaité obtenir des précisions sur les mesures que le Gouvernement va mettre en place.
  Lettre ouverte de Marc Vuillemot dans laquelle il demande à l'Etat de "revoir sa copie" (3/12/2018)

 

Réception à l'hôtel de ville d'une trentaine  de lycéens de Beaussier
(4/12/18)

 

Lettre ouverte au chef de l'Etat à la veille de son allocution télévisée (10/12/2018)

 

Lettre à Émilie Guérel, députée Ouest-Var 
(12/12/2018)

 

 

3 décembre 2018 
Voici la déclaration de Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer, à la suite des graves événements lundi 3 décembre 2018.

Avec nombre de mes collègues maires des communes abritant des quartiers populaires urbains fragilisés, nous pressentions que des événements tels que ceux que nous connaissons actuellement pouvaient se produire. 


Nous avions fait part de notre inquiétude, notamment après les propos du Président de la République du 22 mai dernier, qui faisaient peu de cas des alertes que nous lancions depuis l'été 2017.

Avec nombre de mes collègues maires des communes abritant des quartiers populaires urbains fragilisés, nous pressentions que des événements tels que ceux que nous connaissons actuellement pouvaient se produire.

Nous avions fait part de notre inquiétude, notamment après les propos du Président de la République du 22 mai dernier, qui faisaient peu de cas des alertes que nous lancions depuis l'été 2017.

[Téléchargez le texte de la déclaration]

 
La République des territoires, des campagnes au périurbain, aux banlieues et aux centres anciens dégradés, demandait alors que cesse l'arrogance de l’État à son endroit.

Le Gouvernement a récemment indiqué avoir fini par l'entendre, mais il est rattrapé par le temps.
Certes, les forces de l'ordre, épuisées, font leur travail. Mais là n'est plus le sujet.

Il n'y a désormais plus d'autre solution pour le Président de la République qu'un geste politique fort, démocratique, solidaire, égalitaire.
A présent, c'est la sécurité de nos concitoyens qui est en jeu. Il y a urgence.


 

9 décembre 2018
A la veille de l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron, Marc Vuillemot adresse une nouvelle lettre ouverte au chef de l'Etat.

"Je m'autorise à formuler le voeu que ce que vous déciderez aura puisé son sens dans la Constitution de notre République fondée sur la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 et le préambule de la Constitution de 1946, référence de celle de 1958".

 

[Téléchargez le courrier] 
ou cliquez ci-dessous




 

 

4 décembre 2018
Une délégation d'une trentaine de lycéens du lycée Beaussier a été reçue par M. le maire à l'Hôtel de Ville.


A l'issue de leur entretien, Marc Vuillemot a appuyé leurs revendications concernant Parcoursup et la réforme du baccalauréat en adressant le courrier ci-dessous au ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer.


[Téléchargez le courrier] 
  ou cliquez ci-dessous


Courrier a Jean Michel BLA