C'est à l'occasion de ses 100 ans que Maguy Cavalié se verra remettre le Prix d'honneur de la Ville par la municipalité, samedi 1er juillet.

Le service Enfance via son Relais d'Assistantes Maternelles -RAM- organise un petit-déjeuner, le 24 juin, pour les familles dont les enfants non pas été retenus en crèche. Si vous êtes toujours en recherche d'une structure d'accueil, notez ce rendez-vous et rencontrez les assistantes ayant des disponibilités d'accueil.

« Un enfant – Une place »
Parents vous n'avez pas trouvé de mode de garde?
les assistantes maternelles vous invitent à les rejoindre autour d'un petit-déjeuner  afin de vous proposer des solutions d'accueil



Samedi 24 juin de 9h00 à 12h00
Maison intergénérationnelle Saint Georges
206 avenue Saint-Georges

Renseignements complémentaires au :
04 94 06 97 78

+ d'infos
- Le Relais d'Assistantes Maternelles
- Les structures multi-accueil (inscriptions, adresses...)

Le gouvernement de MM. Macron et Philippe a décidé de réduire les effectifs en Cours préparatoire (CP) à 12 élèves par classe dans les sites classés "Réseau d'éducation prioritaire renforcé" (REP+). Dans l'esprit, c'est une avancée.

Cependant, pour parvenir à cet objectif d'allègement des effectifs de CP, il est préconisé de recourir au maître surnuméraire affecté à chaque groupe scolaire dans le cadre du dispositif existant "Plus de maîtres que de classes", applicable en REP + . Ce professeur se verra désormais confier une classe comme tout enseignant.

De fait, ce qu'était sa mission, dispenser un accompagnement pédagogique adapté à l'ensemble des élèves d'une école pour pallier leurs difficultés d'apprentissage, sera supprimé, et sa vocation initiale totalement détournée !

Ainsi, la réduction d'effectifs par classe dans les premiers niveaux de l'école élémentaire, objectif louable, aggravera, à terme, les inégalités entre élèves : ce maître surnuméraire, absorbé et cantonné à une tâche unique, ne pourra plus soutenir l'ensemble des élèves en difficultés.

Cette réforme rend donc caduc le dispositif "Plus de maîtres que de classes", car force est de constater qu'au "plus de classes" souhaité ne correspond plus "plus de maîtres"...

En outre, cet objectif rencontre un obstacle matériel non négligeable : les écoles, de compétence communale, n'ont pas nécessairement une capacité d'accueil extensible pour y installer de nouvelles salles de classes. Et l'État ne semble pas se préoccuper des conditions matérielles, envisageant de sacrifier les conditions éducatives existantes en installant deux classes en une seule salle, même avec deux maîtres !

Cet effet d'annonce, sans aucune concertation et dépourvu de moyens financiers, constitue un bien mauvais présage pour l'ensemble des acteurs éducatifs territoriaux.

Nous apportons donc notre soutien à l'ensemble des personnels grévistes de ce mardi 20 juin en nous tenant à leur entière disposition pour débattre de ce projet.

Nous sollicitons également de notre nouvelle députée, Madame Guérel, un rendez-vous sur cette question, afin de la sensibiliser au problème et obtenir d'elle qu'elle s'engage à ramener le gouvernement à la raison qui doit commander que, non seulement, les professeurs surnuméraires soient maintenus dans leurs fonctions, mais aussi que d'autres enseignants soient affectés aux écoles pour la réduction des effectifs des petites classes, et que l'État attribue aux communes les moyens nécessaires aux aménagements matériels des salles de classe pour la mise en œuvre de sa propre décision.

Dès le 13 septembre, 3 conseillers militaires vous informent sur les métiers des armées et l'engagement. Maison de la Jeunesse. + d'info...

La houle et le vent notamment contribuent à l'érosion naturelle des plages qu'il convient de réensabler sous peine de les voir disparaître.

Des opérations techniques de réensablage commencent ce mercredi 14 juin de 21h à 2h pour le plage de Mar-Vivo et se poursuivent le jeudi 15 juin.

Les lundi 19, mardi 20 et si besoin est mercredi 21 juin de 4h à 8h se sera au tour de la zone située devant le Cannier où sera testée la technique du « mille feuilles ». Elle consiste à recharger la plage en alternant des couches de sable et de posidonies afin de la maintenir et lui permettre de résister aux mouvements de la houle.

Enfin, les mardi 20 et mercredi 21 juin de 5h à 9h remise en forme de la plage de Fabrégas (pente uniforme).

Le sable utilisé est issu du dragage de port de Saint-Elme (analyse conforme et compatibilité granulométrique). 300 m3 seront déchargés sur Mar-Vivo et 200 m3 sur Saint-Elme/Le Cannier.

Merci pour votre compréhension pour les nuisances pouvant être occasionnées durant les opérations de réensablage.