Aujourd'hui - 11 octobre 2017 – a été signé le « contrat » formalisant l'entrée en vigueur de la Société d'économie mixte à opération unique (SEMOP) dont l'objet est la gestion de l'eau de la Ville. Cette mission était jusqu'à présent du ressort de la Seerc (devenu Suez en 2016] via un contrat de Délégation de service public (DSP) arrivé à échéance.

L'occasion de donner un nouvel élan à ce créneau en remplaçant la DSP par la Semop qui prend l'appellation commerciale de La Seynoise des Eaux. Elle réunit la Ville et le groupe Suez retenu à l'issue d'un appel d'offres.

 

Qu'est-ce qui change ?

- En passant d'une DSP à une Semop, première du genre en région Paca, c'est toute la « philosophie » du service à la clientèle seynoise qui change puisque désormais la Ville est étroitement associée à la gestion de l'eau. Et en dépit de sa participation minoritaire (35% de la Seynoise des Eaux est détenue par la Ville. 65 % par le groupe Suez) la Ville détient un droit de blocage via les quatre élus siégeant au conseil d'administration.

 

- Réduction du prix du m³ en fonction de la consommation. Par exemple, jusqu'à 120 m³ : 3€63 au lieu de 4€ le m³.
> Voir les tarifs 


- Les élus au Conseil d'administration : Anthony Civettini (majorité), président de la Semop. Claude Astore (majorité). Marie Bouchez (majorité). Sandie Marchesini (opposition).

 

- Ouverture (le 17 octobre 2017) d'une agence La Seynoise des Eaux au 18 rue Baptistin Paul. Accueil du mardi au vendredi de 9h à 13h et de 15h à 19h ainsi que le samedi de 9h à 12h30.

 

Signature
La création de la Semop a été (11 octobre 2017) signée par Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer. A gauche -sur la photo- Anthony Civettini, président de la Semop. A droite -sur la photo- 
Hervé Madiec, directeur régional Suez PACA et Renaud Bernard, directeur général de la Semop.